Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) - Appel à projets 2019 Corse

mer, 06/03/2019 - 11:48 -- Julie

MILDECA - Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives

 

La politique de lutte contre les drogues et les conduites addictives vise à mettre en cohérence, sans les opposer, les problématiques de prévention, de soin et de réduction des risques avec la lutte contre les trafics.

Le nouveau plan gouvernemental de mobilisation contre les addictions 2018-2022 adopté en décembre 2018 vise à créer un élan dans la société pour changer le regard sur les consommations d’alcool, de tabac et de drogues ou sur certains usages préoccupants (écrans, jeux) et de cette manière faire évoluer les comportements.

Le plan national de mobilisation contre les addictions est consultable sur le site : //www.drogues.gouv.fr/la-mildeca/le-plan-gouvernemental/mobilisation-2018-...

La Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA) délègue aux préfets de région des crédits destinés à financer des actions régionales et départementales déclinant les orientations de cette politique publique, au plus près des citoyens, au cœur des territoires avec la préoccupation de coller à la réalité des trajectoires de vie et en tenant compte des spécificités locales. L’objectif est de développer une action territoriale plus forte et davantage coordonnées entre les institutions, les collectivités et les professionnels.

L’ARS (Agence régionale de santé) est étroitement associée à la MILDECA afin de garantir la cohérence de l’action de l’Etat au niveau des territoires.

 

Les objectifs de l’appel à projets

L’appel à projets pour l’année 2019 vise à répondre aux enjeux de la prévention et de l’accompagnement socio-sanitaire des usagers avec les priorités suivantes :

1- protéger les enfants, les jeunes, les populations les plus vulnérables et exposées aux risques (en situation de handicap ou de précarité, population sous main de justice, population en errance, jeunes en risque d’entrée dans le trafic, etc…).

2- tenir compte des prévalences d’usage les plus élevées (tabac, alcool et cannabis).

3- favoriser les bassins de vie ou espaces particulièrement concernés par les consommations (zones d’éducation prioritaires, quartiers de la politique de la ville, lieux ou rassemblements festifs, en milieu urbain comme rural).

Les choix des projets s’inscriront en priorité au sein des orientations suivantes :

1-  Prévenir les conduites addictives dès le plus jeune âge, en particulier par le renforcement des compétences psychosociales et l’aide à la parentalité :

  • par des actions pour toutes les conduites addictives y compris les actions de prévention contre le tabac dans les établissements supérieurs et d’enseignement professionnel (CFA, lycées professionnels, agricoles et maritimes, université de Corse),
  • actions visant à prévenir l’implication des adolescents dans le trafic des stupéfiants,
  • actions de prévention de la récidive en direction des mineurs sous-main de justice,
  • actions visant la poly-consommation, les conduites dopantes.

2-  Favoriser le repérage précoce, l’accompagnement et, le cas échéant, l’orientation des personnes faisant usage de substances psychoactives (en particulier les plus jeunes) par les professionnels des champs éducatif, sportif, sanitaire et social à leur contact.

3- Mieux accompagner la vie nocturne festive en milieu rural et en milieu urbain (festivals, établissements de nuit, rassemblements festifs...).

4-  Renforcer les actions de formation des adultes encadrants et professionnels aux contacts du public.

 

<!> Possibilité d’un cofinancement des projets par les crédits de la MILDECA et du fonds interministériel de prévention de la délinquance, de la sécurité routière et de la politique de la ville.

 

 

Les porteurs de projets

Sont éligibles les collectivités territoriales et leurs établissements publics, les associations, et les organismes publics ou privés œuvrant dans le domaine de la santé.

Modalités pratiques

Le dossier de demande de subvention (cerfa 12156*05) est téléchargeable sur le site : http://www.service-public.fr

 

Les dossiers devront être transmis au plus tard le 15 avril 2019 :

en format dématérialisé pdf signé et en format papier

Les pièces justificatives demandées dans le dossier cerfa devront obligatoirement être fournies (RIB original, statuts, etc...). Tout dossier incomplet ne pourra être instruit.

Les projets à caractère régional seront déposés dans les deux préfectures.

 

Pour les projets à mettre en place dans le département de la Corse-du-Sud, les associations adresseront leurs projets à:

la Préfecture de la Corse du Sud

Cabinet du Préfet

Palais Lantivy – Cours Napoléon – 20188 AJACCIO CEDEX 9

chantal.pimoulle@corse-du-sud.gouv.fr

 

Pour les projets à mettre en place dans le département de la Haute-Corse, les associations adresseront leurs projets à :

la Direction Départementale de la Cohésion sociale et de la protection des populations

Service Cohésion sociale

Immeuble Bella Vista – Rue Paratojo – CS 60011 – 20288 BASTIA Cedex

annonciade.esposito@haute-corse.gouv.fr

 

Pour tous renseignements, vous pouvez contacter  Mme Chantal PIMOULLE (04 95 11 10 12) et Mme Annonciade  ESPOSITO (04 95 58 51 08)

 

Plus d'informations sur la MILDECA, cliquez sur l'image :

 

CERFA à télécharger :

Fichiers joints: